Revue de presse | 22 July 2012

La création variétale est une affaire de passionnés

Comment en douter après une rencontre avec les producteurs impliqués dans ce programme privé de sélection de variétés de pêchers ?

A l’origine d’AC Fruit, il y a un homme, René Monteux-Caillet.  un immense arboriculteur originaire de la Drôme, qui s’est installé en Crau en 1982. C’est cette même année qu’il mettait en route son propre programme de création variétale en pêche et nectarine. Avec une vision très claire de ses objectifs, une haute idée de la qualité à servir au client et au consommateur, un “flair” indispensable pour réussir dans un métier où science et intuition font bon ménage… et beaucoup de passion. Ainsi ce programme de sélection a été une grande réussite. Il a livré des variétés qui ont fait le bonheur de toute la filière, consommateur compris, en partenariat avec l’éditeur Star Fruits. De même il a produit les premières nectarines sanguines, commercialisées sous le nom « Nectavigne® ».

Sélectionneur de variétés, le plus beau métier du monde

Or, René Monteux-Caillet a passé la main en 2006. Depuis, 4 Organisations de Producteurs françaises, GIE les Vergers de l’Hermitage, Fruit Union, Château de Nages, et Ille Fruits, se sont associés pour créer AC Fruit et poursuivre le programme de sélection. Ils ont alors recruté un sélectionneur, Alexandre Bouche, qui a rapidement contracté le virus, la passion sans laquelle un tel programme manquera toujours de génie créateur. « Je pratique le plus beau métier du monde », témoigne aujourd’hui Alexandre Bouche.

AC Fruit s’est installé en 2009 sur le site de Poscros, au cœur de la plaine de la Crau dans les Bouches du Rhône. D’ailleurs c’est un des plus beaux terroirs pour la culture du pêcher en France. Ainsi sur une parcelle de 20 ha dont actuellement 9 en vergers, il accueille 15 000 hybrides et 400 variétés en collection. Dès lors 4 000 nouveaux hybrides issus de 20 à 25 croisements sont créés chaque année, 85% en pêches/nectarines (dont les Nectavignes®, les variétés low chilling et les pêches plates) et 15% d’abricots. Objectifs ? Régularité de production, simplicité du mode de conduite, attractivité de l’épiderme, résistance aux aléas climatiques, qualité gustative et résistance aux bio-agresseurs.

Bientôt, pour donner un coup de pouce au « flair », le sélectionneur va recourir aux outils de sélection assistée par marqueurs moléculaires en partenariat avec l’INRA. De la sorte il sélectionnera efficacement certains caractères d’intérêt, et notamment les résistances aux bio-agresseurs.

AC Fruit, une passion Française

« Nous n’attendons pas un retour rapide sur investissement », analyse Bertrand Gassier, dirigeant de Château de Nages. « Mais notre implication dans ce programme nous amène à approfondir et à mieux pratiquer notre métier d’arboriculteur, et c’est déjà beaucoup ». Ce qui est beaucoup également, c’est de ressentir la passion qui anime les parties prenantes de ce programme lors de la visite du verger ou de la dégustation des fruits. Or cette passion fait plaisir alors que la filière française traverse une passe particulièrement difficile de son histoire. Et si c’était la passion qui sauve ?

 

Vegetable – 1 Juin 2012

LOGO AC FRUIT

Pour voir les variétés AC Fruit, accédez au site variétal.